Commentaires à propos du concept d’aménagement du secteur St-Viateur Est présenté le 1 mai par l’arrondissement du Plateau

Montréal, le 15 mai 2012

Mesdames, Messieurs,

Cette lettre a pour but de vous présenter clairement notre position par rapport au concept d’aménagement pour le secteur St-Viateur Est présenté le 1 mai.

Tout d’abord nous aimerions souligner que nos membres ont été heureux d’apprendre qu’un des lots faisant partie du Champ des Possibles est en voie d’obtenir un zonage parc. Nous pensons que cela est une bonne première étape vers la protection du Champ et la création éventuelle d’un corridor écologique qui ira, nous l’espérons, au delà.

Nous apprécions également l’effort fait par l’arrondissement pour demander l’avis des citoyens sur la proposition d’aménagement et l’organisation de la journée de consultation. Ceci est important pour nous puisque nous travaillons depuis quelques années maintenant à la préservation et à la mise en valeur du Champ des Possibles. Nous sommes donc fortement intéressés par tout projet d’aménagement qui pourrait y toucher.

Nous avons pris le temps d’étudier la proposition en détail et l’avons communiqué à l’ensemble de nos membres puis avons compilé leurs commentaires. Nous nous sommes réunis sur le sujet et avons été dans le Champ afin de mesurer l’impact de la proposition dans l’espace. C’est suite à ce travail que nous vous remettons maintenant cette lettre.

Commentaires généraux sur la proposition

De façon générale nous apprécions la création de passages piétons et cyclables en abords du Champ des Possibles et dans l’allée Alma. Un éventuel passage sur la voie ferrée rendrait enfin la circulation plus fluide et sécuritaire pour la population et le plan prend bien ceci en considération. Ensuite, nous apprécions la plantation d’arbres et de végétaux particulièrement dans l’allée Alma qui a vraiment besoin de plantation.

Génie du lieu et unicité du projet

Cependant nous avons des réserves sur plusieurs points. La plus grande étant que selon nous, ce plan ne tient pas compte de l’esprit et de l’histoire des lieux. Nous ne voyons pas de liens avec l’histoire ferroviaire, industrielle ou sociale de ce secteur.

Par ailleurs le design proposé ne semble pas comporter d’éléments qui rappellent ou mette en valeur le génie des lieux et la réalité écologique du site. Nous pensons que des lignes et formes en diagonales (nord-sud) ou de grandes courbes venant par exemple intersecter les voies piétonnes et cyclables permettraient de rappeler cette histoire et de créer un dialogue avec le Champ.

Nous pensons que ce projet devrait refléter non seulement le caractère unique du Champ mais également celui du quartier Mile-End, important lieu de création et d’innovation à Montréal. La proposition nous semble générique et nous espérons que la prochaine version reflète à la fois autant dans son parti pris de design que dans ses choix de formes, de matériaux et de végétaux, un plus grand lien avec cet endroit unique à Montréal. Nous espérons que l’intégration d’art public par des artistes du quartier soit prévu dans le projet et que le mobilier choisi pour le projet sera conçu sur mesure pour le projet et reflètera le caractère du lieu.

Nature spontanée et sauvage de la végétation et du paysage

La nature préliminaire du plan ne présente que peu de détails sur la nature de la végétation proposée mis à part les arbres. Nous tenons à dire qu’une plantation en ligne avec des arbres droits de pépinières ne va pas du tout avec la nature de la végétation existante et du champ en général. Nous souhaitons une préservation et un enrichissement de la végétation existante par un travail sensible de plantation. Nous désirons enrichir et créer des milieux de vie, préserver et accroitre la biodiversité et créer des corridors de végétation. À ce propos, une approche d’écologie du paysage et le travail de Ian Mc Harg entre autre chose, sont à explorer pour le projet. Il ne s’agit pas de planter seulement des arbres mais de favoriser la création d’unité écologique. Nous incluons en annexe notre plan de verdissement pour le site qui nous l’espérons sera intégré au projet.

De ce fait nous trouvons l’utilisation du terme bande végétale inapproprié pour un tel projet. Ceci dénote une imposition d’un concept urbain/ de rue à un site qui a justement l’immense qualité de sortir de la bande et du cadre. Nous lui préférons le terme haie qui fait référence à une complexe interaction de plantes et de faunes. Celles-ci sont déjà en place dans le Champ et ne demandent qu’un peu de soin, de protection et d’enrichissement. Nous pouvons vous présenter des exemples de plantation en tenant compte de ces principes écologiques. Ces haies devraient entre autre chose avoir un minimum de 4 mètres de large pour pouvoir bien jouer leur rôle et être réellement diversifiée. Les bandes proposées dans le plan ont souvent 2 mètres de large, ce qui est nettement insuffisant selon nous.

Mise en valeur et respect des vues existantes

Il existe actuellement des ouvertures visuelles importantes dans le Champ qui en font le charme. La capacité de voir loin en ville est rare et c’est ce que nous apprécions et désirons garder dans le Champ. Par exemple, la vue sur les trains qui passent lorsque l’on se tient dans la partie sud est très forte et doit absolument être préservée. La proposition ne semble pas avoir tenu compte et étudié les vues existantes afin de s’assurer de les préserver. Par exemple la rangée d’arbres plantée au nord de l’allée St-Viateur Est vient fermer la vue et créer une coupure visuelle qui n’est pas du tout appropriée selon nous. Nous aimerions que la proposition révisée nous démontre clairement par le biais de simulation visuelle son impact sur les vues importantes que l’on trouve dans le champ.

Prudence et subtilité dans l’intervention

Nous aimerions vous rappeler que les Amis du Champ des Possibles travaillent depuis de nombreuses années sur un concept d’aménagement pour le site. Celui-ci a été fait en consultant la communauté (ci-joint en annexe). Nous avons également un plan de verdissement pour le site (également joint). Nous sommes tous bénévoles et ces plans manquent peut être de l’éclat des propositions faites par des bureaux professionnels. Elle offre néanmoins une sérieuse amorce de plan d’intervention pour le site. Nous souhaitons que l’arrondissement et les professionnels engagés par lui prennent en considération ce travail et fasse preuve de prudence et de subtilité dans toutes les interventions concernant le Champ et les terrains avoisinants. Nous désirons collaborer avec l’arrondissement pour mettre en valeur ce lieu pour le bénéfice de toute la communauté.

Prise en compte de la circulation existante

La proposition ne semble pas prendre en compte la circulation existante. Il semble que les flots de circulation existants ont été ignoré ou mal compris. Les gens empruntent la grande diagonale traversant le Champ pour se rendre au métro à pied et à vélo depuis de nombreuses années et ils continueront à vouloir le faire selon nous. Toute plantation ou obstacles sur ce chemin sera inévitablement piétiné ou contourné. Nous souhaitons que la prochaine proposition montre les sentiers existants et nous démontre comment elle les prend en considération.

Sécurité des piétons et des cyclistes

Nous pensons que certains endroits peuvent poser des problèmes de sécurité pour les piétons et les cyclistes. Il s’agit de l’entrée/sortie sur de Gaspé et celle sur Henri Julien. Nous aimerions que ces secteurs soient mieux étudiés et que des propositions plus détaillées nous soient présentées lors de la prochaine étape. Il s’agit, de bien comprendre les problèmes de manque de visibilité et de trouver de bonnes solutions pour ralentir la circulation et éviter les collisions. Une voie réservée aux cyclistes pourrait être, entre autre, être créée le long de l’avenue de Gaspé pour les cyclistes qui s’en vont vers le nord rejoindre St-Viateur. Nous attendons de voir vos solutions.

Supporter l’appropriation et les activités citoyennes dans le champ.

Ce que nous désirons créer dans le Champ avec l’arrondissement est un nouveau genre d’espace vert ou le citoyen est parti prenante de la création et du maintien de l’espace. Plusieurs espaces de ce genre existe ici même et dans d’autres villes. Nous désirons finaliser notre entente avec l’arrondissement concernant ceci et travailler en collaboration avec lui pour créer ce nouveau model de co-gestion. À court terme, nous souhaitons l’installation de sorties d’eau à quelques endroits aux abords du champ afin de nous aider dans nos activités de plantation. Ceci est essentiel à nos activités et nous aiderais à débuter la réalisation de notre plan de verdissement. Un rangement solide pour nos outils et matériaux est aussi essentiels à nos activités et nous souhaiterions que celui-ci soit prévu probablement à l’entrée sur de Gaspé et soit inclus dans la première phase de réalisation du projet. Nous pouvons vous rencontrer pour en discuter plus en détail.

Commentaires par secteur

ALLÉE SAINT-VIATEUR EST

Réduire l’emprise de la proposition

Nous nous sommes déplacés dans le Champ pour mesurer les impacts de la proposition et nous avons été étonnés de son ampleur. Nous sommes restés dans le Champ pendant plus de trois heures et avons observé les gens se déplacer à pied et à vélo. Il ne nous semble pas nécessaire de faire quelque chose d’aussi imposant et de nature aussi grande et rectiligne. Même si les circulations cycliste et piétonne venaient à augmenter, nous ne pensons pas que cette proposition soit justifiée. Nous aimerions que des études plus poussées sur le débit cycliste et piéton existants et des projections futures soient faites et présentées. Cela nous aiderait à prendre de meilleures décisions. Nous pensons que la prudence est de mise pour le moment et qu’une simple piste en poussière de pierre assez large pour accommoder les croisements à pieds et à vélo serait suffisante. Tout au plus et si les études le justifient, pourrions nous créer un passage piéton séparé. La piste cyclable le long de la voie ferrée à proximité au nord nous semble un bon modèle. Celle-ci est mixte, les piétons comme les cyclistes l’empruntent.

Nous ne sommes pas du tout convaincu que le débit actuel et futur au Champ justifie de séparer les vélos et les piétons. Plusieurs études et projets ont d’ailleurs démontré qu’une piste partagée aide à ralentir la circulation et de ce fait rend la circulation plus sécuritaire. Aussi quelques courbes pourrait aussi aider à ralentir la circulation. La séparation des circulations a souvent pour but d’augmenter la vitesse et l’efficacité et ce n’est pas ce que nous désirons pour le Champ.

Éliminer la terrasse et le sentier mobilier

Ensuite, le corridor terrasse destiné à des kiosques pour un futur marché ne semble pas du tout nécessaire et nous souhaitons qu’il soit éliminé. La création d’une place multifonctionnelle pourra se faire éventuellement à l’entrée sur de Gaspé ou ailleurs sur le site mais une planification globale de l’espace devra d’abord se faire pour déterminer le meilleur emplacement. Le sentier mobilier nous semble aussi trop imposant et superflu. Quelques bancs et poubelles près des haies ou des voies de circulation nous apparaissent suffisants et l’intégration de supports à vélo aux entrées sur de Gaspé et Henri-Julien sont souhaitables.

Préserver et enrichir la haie du côté de Viande St-Laurent

Également le corridor de seulement 2 mètres de large le long de la clôture qui longue Viandes St-Laurent ne nous semblent pas du tout assez large pour supporter une végétation abondante et diversifiée et pour préserver celle en place. Nous souhaitons que cette bande soit maintenue à 4 mètres de large. La piste multifonction pourra ensuite être installée où se trouve en ce moment la terrasse proposée. Nous souhaitons que le restant du Champ conserve son état sauvage actuel et que les travaux ce concentrent dans une bande n’excédant pas 8 à 9 mètres de large depuis la clôture de viande St-Laurent.

Conservation les vues ouvertes

Nous souhaitons également l’élimination de la bande d’arbres qui borde la proposition au nord. Celle-ci vient couper la vue ouverte importante. Nous souhaitons plutôt la conservation et l’enrichissement des haies existantes (entre autre celle le long de la clôture de Viandes St-Laurent) et la création de nouvelles

haies en lien avec celles qui sont existantes (voir notre plan de verdissement). Nous ne sommes évidemment pas opposés à la plantation d’arbres mais nous souhaitons que cette plantation soit faite de façon écologiquement cohérente, en lien avec le site.

Mieux traiter l’entrée sur de Gaspé

Pour finir, il nous semble que l’entrée sur de Gaspé pourrait être mieux traitée. C’est un endroit important car c’est la porte d’entrée du quartier Mile end sur le Champ des Possibles. Nous aimerions éventuellement y installer un kiosque protégé de la pluie et des panneaux d’information et faire de ce lieu un point de rencontre pour d’éventuelles activités dans le Champ. Nous pensons que cette zone pourrait avoir un caractère plus urbain avec tables, bancs et supports à vélo afin d’inciter les gens à laisser leur vélo à cet endroit avant d’aller dans le Champ. L’utilisation du caillebotis comme celui que l’on retrouve sur la rue St-Viateur nous semble approprié dans cette zone afin de faire un lien avec le quartier. Des plantations plus formelles et lien avec les formes du site seraient acceptables dans cette zone.

ALLÉE ALMA

Nous apprécions l’apport de végétation dans cette zone et souhaitons qu’il y ait une gradation harmonieuse entre la végétation plus spontanée et sauvage du Champ et celle plus formelle qui sera plantée sur l’allée Alma. Nous souhaitons également que le caractère du Champ pénètre dans cette zone de façon plus marquée. Le maintien de la haie qui s’y esquisse et son enrichissement par des plantes au caractère plus libres et sauvages, attrayantes pour la biodiversité.

Nous remettons également en question la terrasse le long des méga structures. Cette zone est à l’ombre et nous ne sommes pas convaincus que les gens vont vouloir s’y installer. Si le passage des camions de pompiers est important, une bande de poussière de pierre pourrait suffire pour le moment en attendant de voir ce qui va advenir de l’utilisation des rez-de-chaussée des méga-structures et leur ouverture potentielle vers l’allée. Une surface poreuse permet également une meilleure infiltration des eaux. Cependant, nous reconnaissons et pensons que l’ouverte des structures vers l’allée et le champ est souhaitables afin de dynamiser et d’apporter de la vie à l’endroit. Nous souhaiterions d’ailleurs éventuellement pouvoir avoir un espace pour nos activités dans un de ces endroits et que ces espaces soient non seulement occupé par des commerces mais aussi par des organismes communautaires et environnementaux, des ateliers d’artistes, des galeries et même peut être un CPE. En gros nous souhaitons une diversification de l’occupation de ces espaces pour le bénéfice de toute la communauté.

AVENUE HENRI JULIEN

Nous souhaitons la protection intégrale et l’enrichissement de la haie sur Henri Julien. Toute intervention dans le Champ à côté de trottoir actuel est à proscrire car il s’agit d’une des haies les plus belles du Champ et sa destruction serait selon nous une grande perte. Nous comprenons que la proposition vise la conservation des arbres présents mais qu’elle détruit les arbustes et plantes herbacées à leur base. La valeur écologique de la haie est ainsi sérieusement réduite. La haie est un tout qui ne se résume pas seulement à quelques arbres. Toute sa valeur paysagère et écologique vient de sa stratification et de l’amalgame de plantes qui y vivent. Ce qui est proposé lui fait perde sa fonction écologique et son intérêt.

Pour ce qui est des inquiétudes de votre part et de la part de citoyens concernant la propreté de cet endroit, nous tenons à dire que c’est par l’installation de poubelles et d’affiches, par l’appropriation et l’action citoyenne ainsi que nous l’espérons, l’aide de votre administration que nous allons pouvoir régler la situation. Ce n’est pas en rasant la végétation que nous allons régler le problème et nous aimerions prendre pour exemple le cas du parc du Mont-Royal et l’action des Amis de la Montagne qui tout en préservant la biodiversité de l’endroit, réussissent également à garder le lieu propre et accueillant.

Ensuite et en ce qui concerne l’idée de faire de l’agriculture urbaine le long de Henri Julien, il nous semble que ce n’est pas le meilleur endroit car l’ombre de la haie vient nuire à la croissance de plante potagère. Nous en avions discuté et finalement, il semble que c’est plutôt à l’intérieur du champ que cette activité a le plus de sens. Elle est déjà en place comme vous avez pu l’observer de toute façon. Nous pourrons revenir sur le sujet éventuellement.

À notre avis le sentier mobilier ne fait pas de sens non plus car nous pensons que de s’asseoir pour regarder le mur de pierre des Carmélites n’est pas très intéressant. C’est de plus tourner le dos au Champ, l’endroit qui offre le plus d’intérêt visuel selon nous. Des poubelles à l’entrée sur Henri Julien et à la sortie du sentier en diagonale sont cependant essentielles. Notre projet prévoie l’insertion de mobilier là ou nous pensons que les gens voudront s’asseoir pour profiter de la nature et de la vue. C’est-à-dire le long des sentiers dans le Champ.

En conclusion…

Nous aimerions que la proposition soit revue en tenant compte de nos commentaires. Nous aimerions insister sur le fait que nous souhaitons que le projet fasse preuve de prudence et de subtilité. Nous avons une vision et des objectifs pour ce site et souhaitons sa préservation et son enrichissement. Le Champ des Possibles est un projet unique et innovateur qui met en valeur ce qui est existant pour l’enrichir et le rendre accessible à toute la population du quartier qui a besoin de cet espace. Cet endroit jouit déjà d’une grande utilisation et popularité auprès des résidents par le fait que ce n’est pas un parc comme les autres mais un endroit riche et plein de possibilités. Nous, Les Amis du Champ des Possibles souhaitons poursuivre notre collaboration avec l’arrondissement Plateau-Mont-Royal afin de mettre en valeur et protéger cet endroit au caractère unique. Nous espérons que nos commentaires seront entendus et demeurons ouverts à rencontrer les concepteurs et les personnes en charge du dossier à l’arrondissement pour discuter du projet. Notre grande connaissance du champ et du secteur en générale ne demande qu’à être exploitée et partagée.

Sur ce, Mesdames, Messieurs, veuillez agréer nos salutations les plus distinguées.

Les Amis du Champ des Possibles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s